Plongée dans les cénotes !

Grand moment : nous avons réalisé une plongée dans la cénote de Dos Ojos (merci maman de Guillaume pour ce cadeau!).

C’est quoi une cénote : c’est grosso modo un réseau sous-terrain de cavernes qui a été creusé dans les roches par l’eau. On les trouve principalement dans la péninsule du Yucatàn au Mexique (ça tombe bien, c’est là où nous sommes 🙂 ). Ces cavernes sont remplies d’eau douce et se déversent à un moment dans la mer. Le réseau de Dos Ojos fait plus de 60km.

Petite appréhension tout de même avant de plonger car lorsque l’on plonge en temps normal en milieu marin, si vraiment nous sommes confrontés à un problème (ce qui ne doit pas arriver car il y a tout de même plusieurs sécurités), nous pouvons remonter à la surface. Notre niveau de plongée ne nous permet pas d’aller très profond et la remontée d’urgence est techniquement envisageable. Psychologiquement, avoir le ciel qui n’est pas loin et de la lumière lors de la plongée est aussi rassurant. Dans la cénote, le lumière est parfois visible au loin mais la plupart du temps vous êtes dans des tunnels et la remontée n’est pas immédiatement possible. Bref, une fois ce détail oublié, nous voilà prêts à aller voir ce qui se trame dans ces grottes. L’eau est à 25°, ce qui est froid par rapport aux plongées précédentes… Aurore met 2 combinaisons cette fois! La profondeur n’excédera pas 10 mètres.

Bon à savoir, l’eau n’est pas salée et la flottabilité n’est donc pas la même : on coule plus facilement que dans l’eau salée. Il faudra adapter sa flottabilité pour ne toucher ni le sol, ni le plafond. L’environnement étant obscur, nous apprenons les gestes de communication à faire avec la lampe torche (pour dire par exemple : « regarde moi », « tout est ok », « non ça ne va pas », « je veux remonter », etc).

Nous partons à deux avec notre guide armés de nos lampes torches à la découverte de l’inconnu et nous vous racontons :
D’abord il y a l’endroit par lequel nous entrons et nous sortons, l’eau est d’un très beau turquoise et les rayons du soleil y pénètrent. Une fois en immersion, nous voyons les rayons de soleil qui dansent avec les mouvements de l’eau. C’est tout simplement unique.
Ensuite vient l’obscurité, nous suivons notre guide dans les grottes. Nous observons des stalactites et stalagmites dont les formes varient. L’environnement est si calme et paisible que l’excursion en devient une expérience relaxante. De temps à autre, on voit un puit de lumière et les rayons du soleil à quelques mètres, cela permet de changer l’éclairage des cavernes.
En ce qui concerne la vie dans ces grottes, on ne va pas se mentir, il n’y a vraiment pas grand chose à voir, quelques petits poissons viennent jouer avec nos torches mais rien d’exceptionnel.
A la fin des 45 minutes d’aventure, nos sourires en disent long et les superlatifs ne manquent pas. Cette plongée dans un milieu particulier restera sans doute l’une de nos plus belles.

vidéos

Un peu de culture : les cénotes avaient une représentation bien particulière pour les mayas: c’était la voie d’entrée vers le monde sous-terrain sacré. Il comportait 9 strates avec des seigneurs (cf les 9 niveaux des temples de Palenque!). Il s’agissait d’un monde inhospitalier que les morts rejoignaient. Des offrandes et des sacrifices étaient réalisés dans les cénotes.

photos

A venir (ou pas?) : plongée dans le fameux grand trou bleu du Bélize qui est aussi un cénote sous-marin!


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s