Route 66 et Joshua Tree Park

Après ces courtes nuits passées à Las Vegas nous nous dirigeons vers le parc de Joshua. Nous n’avions pas vraiment étudié notre itinéraire et par hasard nous croisons la route 66! Nous décidons donc de faire un petit détour et la parcourons pendant une centaine de km depuis la jonction Arrowhead jusque Amboy. Cette partie de la route 66 longe les voie ferrées. Elle est désertique: les montagnes marrons et rouges, les cactus, le sable sur les cotés de la route, le soleil puissant… et parfois quelques longs trains (très longs, Guillaume a compté 163 wagons).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous nous arrêtons à Tweentynine Palms, une petite ville très calme et testons notre premier motel. L’ambiance de la ville est particulière car nous sommes en plein désert et une grande base militaire américaine est proche (magasins d’alcool, barbiers et tatoueurs sont nombreux). Ceci dit, c’est une bonne base pour aller visiter le parc de Joshua qui a la particularité de se situer à la frontière de deux déserts : le désert de Mojave et le désert du Colorado. Ce parc doit son nom à son arbre endémique: l’arbre de Joshua.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cet arbre possède de nombreuses ramifications allant dans tous les sens, sa hauteur peut atteindre 12m de haut et il croit de 2,5cm/an. Comme de nombreuses plantes du désert, il conserve l’humidité dans ses feuilles afin de survivre aux conditions climatiques extrêmes du désert: un soleil intense, une pluie très rare, des températures estivales supérieures à 37°C. Mieux vaut prévoir quelques bouteilles d’eau et de la crème solaire avant d’aller se balader dans ce parc!

Une autre particularité de ces déserts est la forme des roches. On a l’impression qu’elles ont été empilées les unes au-dessus des autres. Elles sont de différentes tailles et formes et sont parfois très lisses comme si elles avaient été taillées par l’Homme. Leur présence et structure particulière résultent de très anciennes activités volcaniques qui datent d’il y a plusieurs millions d’années. Ce sont des monzogranites en anglais ou manzonites en français, c’est à dire des roches magmatiques. Le décor nous fait penser aux faux décors qu’il y a à Walt Disney, sauf que là tout est vrai 🙂

US - Park Joshua - 033

Le désert du Colorado se situe à l’Est du parc aux frontières de la rivière du Colorado, de l’Arizona et du Mexique. Il existe un point de vue qui permet de voir, quand le temps le permet, les frontières du Mexique et surtout la faille de San Andreas. A vrai dire c’est assez difficile pour des non experts comme nous de différencier cette faille dans le paysage.

Pour information, cette longue faille géologique traverse une bonne partie de la côte Ouest des États-unis et passe par San Francisco et Los Angeles. Elle est à la jonction des plaques du Pacifique et de l’Amérique provoquant régulièrement des séismes de magnitude d’environ 3 sur l’échelle de Richter (200 par an). En 1906 il s’est produit un séisme dévastateur et cela se produit environ tous les 100 ans. Le « Big One » comme il se nomme est donc en attente et personne ne sait quand il va se produire. Les scientifiques prédisent que ce séisme atteindrait une amplitude de 8,5 sur l’échelle de Richter, ça risque de secouer et pas qu’un peu!

Après cette belle journée qui se termine avec un coucher de soleil unique aux couleurs bleues, roses, jaunes…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il est temps de se rapprocher de Los Angeles pour les 2 jours qu’il nous reste…

Publié dans USA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s