Ile de Java – Volcan Ijen

Nous rejoignons désormais l’ile de Java via bus & ferry pour des activités un peu plus sportives, nous voulons voir des volcans. Nous décidons dans un premier temps de nous attaquer à Ijen. Son nom signifie cratère vert en javanais et il culmine à presque 2400 mètres.

Pour voir ce volcan sous ses plus belles lumières, nous l’attaquons au milieu de la nuit pour profiter du lever du soleil et voir les fameuses flammes bleues qui se trouvent dans le cratère. Nous partons donc en 4×4 à 1 heure du matin pour arriver au pied du volcan une heure plus tard. A cette heure, la température est assez basse et la lampe frontale indispensable.

Une heure et demi de marche plus tard nous arrivons au sommet, il fait toujours nuit et nous ne voyons pas grand chose. Nous décidons de descendre dans le cratère pour aller voir les flammes bleues. Le chemin est assez escarpé et nous croisons les premiers hommes qui récoltent le soufre dans le cratère : il semble naturel pour tout le monde de laisser à ces hommes courageux le passage pour la montée car ils transportent des dizaines de kilo de souffre dans leurs paniers et sur leurs dos. Quelques billets sont parfois distribués à ces hommes qui travaillent dans des conditions pénibles.

Nous commençons à sentir de plus en plus le souffre et nous nous couvrons désormais avec des foulards mais l’odeur persiste et s’intensifie à mesure que nous descendons. Bientôt, nous apercevons les cheminées qui dégagent des fumées de souffre (nous présumons qu’il s’agit d’un moyen d’améliorer la production du soufre) et nous voyons les fameuses flammes bleues. Nous ne restons que très peu de temps car les fumées s’amplifient. Le réflexe est de s’asseoir par terre pour laisser passer les fumées mais bientôt nous suffoquons et l’urgence est de remonter le plus vite possible. Nous remontons petit à petit et arrivés sur le haut du volcan, le jour se lève progressivement. Le cratère est dans un premier temps empli de brume et de nuages qui s’échappent laissant apparaître le lac du volcan (quel spectacle!). Il est d’un bleu vert magnifique et c’est le lac le plus acide au monde (PH à 0,2 pour les connaisseurs). Nous nous sentons à ce moment un peu bête d’être passés juste à côté en descendant dans le cratère sans pouvoir le voir (long d’un kilomètre et large de 600 mètres tout de même…).

Les couleurs sont à ce moment vraiment magnifiques. Du rose, blanc et bleu du ciel, du vert de la végétation, du bleu-vert du lac, du jaune pour le souffre, du gris pour la roche. On se sent à ce moment privilégiés d’être sur place mais aussi tout petit face à la toute puissante nature.

Les photos que nous avons ne rendent pas vraiment justice à ce volcan, le mieux est encore d’aller le voir 🙂

Nous continuons notre périple pour faire escale à Probolinggo avant de s’attaquer au cousin du volcan Ijen, le volcan Bromo !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s