Chine – Guangzhou

Nous quittons Macau pour nous diriger vers Guangzhou (Canton) où nous retrouvons des amis qui habitent sur place (dédicace à Céline et Alban – « merci beaucoup pour votre accueil et les bons moments passés ensemble (soirées jeux, visites, le pendule…) »).

Canton est une ville que beaucoup d’entre nous connaissent de nom (le riz cantonnais ?) mais dont on ignore l’importance économique. C’est une mégalopole de 13 millions d’habitants (Vs Paris 10 millions d’hab) et la troisième plus grande ville derrière Pékin et Shanghai. Elle fait partie de la province du Guangdong, province la plus riche de Chine et participe à hauteur de 12% de la richesse nationale (merci Wikipédia).

Se mélangent ici les quartiers résidentiels avec de grands immeubles, hôtels de luxe et voitures équivalentes, les quartiers plus populaires et typiques avec par exemple le marché aux épices de Quingping, quelques sites historiques ou encore l’ancienne concession franco-britannique, « l’île Shamian » sur laquelle l’accès aux chinois resta longtemps interdit. Le quartier d’affaire est impressionant, la tour IFC mesure 438 mètres, rassurez-vous l’IFC 2 est en construction juste à côté, elle devrait faire plus de 500 mètres de haut et donc entrer dans le top 5 des tours les plus hautes du monde  !

photo – La colorée Canton Tower gratte le ciel à 600 mètres d’altitude. Canton Tower

Notre guide local Alban nous a donc emmené visiter ces lieux de Canton mais aussi le parc Yuexiu avec la statue des Cinq Chèvres qui illustre une légende sur l’origine de Canton : « cinq immortels venus du ciel sur des chèvres auraient distribué du riz, signe que la ville ne connaitrait pas la famine ». C’est un lieu sacré pour les habitants de Canton; pour dire vrai nous nous attendions à une statue plus impressionnante.

photo – Statut des Cinq Chèvres

Dans le même parc, nous avons fait une visite éclair au Sun Yat Sen Memorial qui offre un beau toit en tuiles bleues.

photo – Mémorial de Sun-Yat Sen

Les édifices religieux rendent également cette ville cosmopolite. Les temples bouddhistes (temple des six banians, temple Hualin) sont différents de ceux que nous avons pu voir dans les pays précédents; les bouddhas ont les traits chinois et donc les yeux bridés, l’architecture est typiquement chinoise avec des dragons qui ornent les temples, des couleurs rouges, des lanternes… Les églises catholiques sont fidèles à elles-mêmes, le Sacré-Coeur possède de superbes vitraux qui reflètent un rose vif sur les pierres claires de la voute – très jolies couleurs !

photo – Cathédrale du Sacré-Coeur

Comme vous pouvez le lire, cette ville peu connue cache de belles surprises. Il ne faut pas oublier l’académie Chen Clan, lieu intéressant ouvre une fenêtre sur les techniques utilisées pour l’architecture et la fabrication des sculptures et statues chinoises.

Trucs & astuces
Taxis de Guangzhou : 7 RMB les 3 premiers km puis 2,6 RMB du km.
De Macau à Guangzhou nous avons pris le train : il faut d’abord passer la frontière entre Macau et la Chine continentale en montrant son visa puis ensuite prendre le train. La gare est adjacente au poste de contrôle frontalier. Le trajet coûte 70 RMB par personne, le trajet dure environ 1h15.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s